UFC-Que Choisir du Vélinois - Pays Foyen

CDC du PAYS FOYEN, ENFIN UN NOUVEAU LOGO…

 

Fini ERDF, vive ENEDIS. Un changement de nom qui aura coûté dans les 300 millions d’euros, mais qui, selon la direction « va permettre à l’entreprise de gagner en visibilité (….) et de s’inscrire dans la continuité des valeurs de service public. » Permettez de mettre en doute ces affirmations (coûteuses) : en quoi allons nous gagner en « visibilité » avec ce sigle incompréhensible, en quoi cette lourde dépense est-elle « un engagement sur l’avenir » et a-t-elle à voir avec « les valeurs du service public » ?

Plus localement et sans doute pour ne pas être en reste, savez vous que la Communauté de Communes du Pays Foyen vient elle aussi d’adopter (à moindre coût faut-il espérer) un « nouveau logo ».

En effet, la CDC a décidé de « renforcer son image en créant un nouveau logo et une charte graphique ». Pas moins !

« Ce logotype sur l’horizontalité a été conçu afin d’en accentuer le mouvement, le dynamisme et l’ouverture. Les flammèches colorées, par leur position à gauche y contribuent. »

« Une flammèche verte apporte la dimension rurale et environnementale

Une flammèche bordeaux pour la viticulture

Une flammèche bleue légèrement violine pour la rivière

L’ocre du mot Pays souligne l’importance patrimoniale du territoire…

Etc… etc..

Flammèches et couleurs que nous avons retrouvées dans le logo adopté depuis longtemps par la coopérative « la Périgourdine ».p1010273

Pour ce nouveau logo, la CDC du Pays Foyen est-elle sans doute passée par le même bureau d’étude que la coopérative. Et sans doute lui avait-on vendu les mêmes  » flammèches colorées  » (oui mais là, vers la droite…), avec la même conviction et les mêmes arguments….novateurs.

H C. (avec l’aide du Canard enchainé et de « Pays Foyen MAG »).

15 septembre 2016

PROJET DE « METHANISEUR » A ST ANTOINE DE BREUILH POURQUOI PAS ? MAIS…

 

Du 20 juin au 21 juillet 2016, a eu lieu à ST ANTOINE, une enquête publique sur le projet de création et d’exploitation d’un « méthaniseur » à implanter sur cette commune.

Le but de ce méthaniseur étant de produire du gaz naturel (5000m3/jour) qui serait injecté directement dans une canalisation GDF proche.

Ce gaz méthane serait produit à partir de produits agro-alimentaires et agro-industriels recueillis dans un rayon de 30 kilomètres.

Il y serait traité 20000T/an (54,8T/j) de déchets organiques, produisant eux-mêmes, 14000T/an de « digestats » qui seront épandus sur des terres agricoles répertoriées dans 34 communes des alentours.

Concernant le projet et en introduction de l’enquête publique, les services de l’Etat (Direction Régionale de l’Environnement) émettent quelques réserves et demandent des précisions, notamment concernant les risques : explosion, odeurs, bruits, contamination des captages d’eau etc .. Seraient à préciser aussi, l’origine des déchets, les zones d’épandage (34 communes concernées) et l’insertion dans le paysage de l’installation. ( il en existe une, similaire, sur la commune de St Pierre d’Eyraud depuis 4-5 ans).

Installation qui, tout en étant bien sur la commune de St Antoine, se retrouve en bordure de Port Ste Foy (laquelle émet également quelques réserves), et ce faisant, à 80 mètres de « l’Aire d’Accueil des Gens du Voyage ».

Nous avons bien dit « Accueil »….

H C.

10 septembre 2016