UFC-Que Choisir du Vélinois - Pays Foyen

Vous avez dit « vétusté » ?

globetrotter-310076_640

Ouvrier agricole, Mr Christophe T., utilise sa caravane pour aller travailler tous les étés dans le Midi comme saisonnier.

Sur le chemin du retour, en octobre dernier, une vitre de sa caravane s’est arrachée et, s’étant arrêté sur le bord de l’autoroute, il a pu constater que deux autres vitres du véhicules étaient, elles aussi, endommagées, fendues sur 10 et 25 cm environ.

Il a donc demandé à son assurance, la MAAF, le bénéfice de la garantie bris de glace pour laquelle il avait souscrit, mais curieusement, s’est vu refuser la prise en charge des deux vitres fendues sous motif, d’après l’expert de la compagnie, que  ces dégâts étaient dus à « l’usure de la caravane ».

Celle-ci n’avait guère que dix ans d’âge au moment des faits et n’avait fait l’objet jusqu’ici d’aucun sinistre. Qui plus est, la MAAF acceptait de prendre en charge la vitre arrachée, déclarée conjointement, sans opposer ce phénomène d’usure …. qui ne figure d’ailleurs à aucun moment comme motif d’exclusion dans le contrat souscrit par Mr Christophe T. .

Deux éléments que nous avons objectés à la MAAF, lorsque notre adhérent, Mr Christophe T., est venu demander notre aide après plusieurs échanges infructueux avec son assureur.

Suite à notre intervention, Mr T. a obtenu gain de cause et s’est vu accorder, assez rapidement, en définitive, le dédommagement demandé.

Il est bon, parfois, de rappeler aux compagnies leurs obligations contractuelles. On peut craindre, néanmoins, qu’elles restreignent leurs garanties en incluant plus souvent à l’avenir dans leurs polices l’état d’usure ou de vétusté du véhicule. Et, de plus, qu’elles l’apprécient à leur guise.

J.I